Cegid renforce ses positions sur le marché de l’expertise-comptable

ECF > Articles > Cegid renforce ses positions sur le marché de l’expertise-comptable
cegid-renforce-ses-positions-sur-le-marche-de-lexpertise-comptable

Cegid renforce ses positions sur le marché de l’expertise-comptable

Cegid s’empare de Loop Software (ex-KPMG Technologies), éditeur d’une suite de gestion comptable et fiscale hébergée sur Microsoft Azure.

Une acquisition de plus pour Cegid sous l’ère AltaOne / Silver Lake.

Depuis son passage sous contrôle des deux fonds anglo-saxons, l’éditeur lyonnais avait mis la main sur Qualiac (ERP) et Cylande (solutions IT pour le secteur de la distribution). Le voilà qui met la main sur Loop Software.

Cette SAS de Courbevoie (Hauts-de-Seine) commercialise une solution de gestion comptable et fiscale hébergée sur Microsoft Azure. À sa création en 2012, elle s’appelait KPMG Technologies. Le cabinet en avait fait sa branche d’édition de logiciels, dans l’optique de développer son propre outil de production.

Ainsi naquit Arpège Web Suite, initialement mis en œuvre, en septembre 2014, dans le cloud privé de KPMG.

Lorsqu’il fut décidé de vendre la solution aux PME et aux cabinets d’experts-comptables, la marque Loop fut adoptée. Le passage de l’infrastructure sur site au cloud Azure avait été accompli au préalable.

Un goût de Microsoft

La suite logicielle de Loop Software* est fondée sur le framework Yupana, qui associe HTML5, ExtJS, Node.js et mongoDB. Christian Taltas en est à l’origine.

L’intéressé aura passé six ans à la direction générale de l’entreprise. Il a récemment été promu, dans la lignée d’une augmentation de capital, aux fonctions de président, aux côtés d’Erick Marty, ancien DGA de KPMG chargé du métier de l’expertise comptable. Il n’en est pas à sa première aventure dans cet univers : sa société Ibiza Software, créée à la fin des années 90, avait été cédée à Deloitte France en 2013.

Loop Software cite Belisol, Cristal et les Écuries de Grethy comme références parmi ses 35 000 clients revendiqués (pour 4 000 experts-comptables au sein de KPMG). Ses briques comptabilité, facturation, immobilisation, liasse fiscale et bulletins de paye sont proposés de manière jointe ou séparément, avec ou sans support.

Chaque licence inclut un accès à Office 365 Business Premium, dans le cadre d’un accord signé avec Microsoft en novembre 2016. Un catalogue d’applications partenaires a par ailleurs été constitué. Il comprend des outils comme Silaexpert (paye), Expensya (gestion des frais), Tiller (caisse enregistreuse numérique) et SlimPay (gestion des prélèvements bancaires).

Loop Software, qui a récemment greffé à cet ensemble un « robot-comptable » baptisé Cléa, a plus que doublé son chiffre d’affaires entre 2016 et 2017, à 4,35 millions d’euros. Mais les pertes ont avoisiné les 2 millions d’euros sur ce dernier exercice.

* À ne pas confondre, entre autres, avec l’entreprise australienne du même nom qui développe des applications d’entreprise sur Azure.

About the Author

ecf