Spécialisation : la profession a besoin d’un vrai projet, non d’une aventure hasardeuse !

ECF > Articles > Spécialisation : la profession a besoin d’un vrai projet, non d’une aventure hasardeuse !
specialisation-la-profession-a-besoin-dun-vrai-projet-non-dune-aventure-hasardeuse

Spécialisation : la profession a besoin d’un vrai projet, non d’une aventure hasardeuse !

Oui à la liberté d’entreprendre et de communiquer !

ECF est favorable à la reconnaissance de spécialités et à l’élévation du niveau de compétence des professionnels pour apporter de la valeur ajoutée à leurs clients.

Non au chèque en blanc demandé par l’IFEC !

ECF conteste la méthode de la majorité IFEC au CSOEC qui ne révèle ni les objectifs ni les modalités concrètes de son projet. L’institution n’en est qu’au stade des intentions alors que le sujet de la spécialisation mérite une approche pragmatique et une mesure précise des conséquences de la réforme.

Non aux contraintes sur les professionnels !

ECF refusera la mise en place d’un dispositif lourd qui risque de favoriser les plus grandes structures et augmentera à coup sûr les contraintes pesant sur les petits et moyens cabinets.

Non à la dévalorisation du diplôme !

ECF met en garde contre un projet qui risque également d’affaiblir notre diplôme commun et de menacer l’unité de la profession.

Déclaration du Groupe ECF lors de la session du CSOEC du 5 juillet :

« ECF est favorable à la spécialisation mais la spécialisation est une option stratégique que chaque cabinet, personne physique ou personne morale, doit pouvoir exercer en toute liberté et communiquer dans le respect des règles déontologiques qu’il y aura lieu, le cas échéant, d’adapter. Nous ne pourrons donc pas voter en faveur de la résolution proposée. »

ECF, syndicat force de propositions et de réflexions, vous invite à découvrir le dossier spécial du magazine OUVERTURE de juin 2018 pour former votre opinion sur la spécialisation.

 

Télécharger le dossier spécial spécialisation.

About the Author

louis Louis