Les CAC espèrent encore faire bouger la loi Pacte – Jean-Luc FLABEAU pour l’AGEFI

ECF > Articles > Les CAC espèrent encore faire bouger la loi Pacte – Jean-Luc FLABEAU pour l’AGEFI
les-commissaires-aux-comptes-esperent-encore-faire-bouger-la-loi-pacte-jean-luc-flabeau-pour-lagefi

Les CAC espèrent encore faire bouger la loi Pacte – Jean-Luc FLABEAU pour l’AGEFI

Découvrez  les propos de Jean-Luc FLABEAU sur le relèvement des seuils dans L’AGEFI :

«Plutôt que de couper la tête aux commissaires aux comptes, nous militons pour une mission adaptée à la taille des entreprises, en supprimant le formalisme, en redonnant de la valeur et de l’utilité à nos missions en renforçant nos travaux de recommandations, et en réduisant nos honoraires de 5.000 à 3.000 euros en moyenne», explique Jean-Luc Flabeau, le président d’ECF.

Les pouvoirs publics pensent, à tort, que l’audit légal va se transformer en audit volontaire, poursuit Jean-Luc Flabeau. Il aurait fallu une période de transition de quelques années permettant aux entreprises de s’adapter à un audit moins cher et plus utile.»

En outre, «contrairement à ce qu’explique le ministre de l’Economie, le seuil de 8 millions d’euros prévu par Bruxelles n’est pas une obligation mais une simple préconisation, rappelle-t-il. La moyenne européenne est à 3,5 millions d’euros. Et certains pays, à l’instar de la Suède, ont fait marche arrière, en abaissant leur seuil après l’avoir relevé.»

Lire l’article de l’AGEFI ici.

About the Author

louis Louis