Le commissaire aux comptes au cœur de la conformité RGPD

ECF > Articles > Le commissaire aux comptes au cœur de la conformité RGPD
commissaire-aux-comptes-coeur-de-conformite-rgpd

Le commissaire aux comptes au cœur de la conformité RGPD

A l’occasion du Forum CAC organisé par ECF, un atelier s’est intéressé au fameux règlement général sur la protection des données (RGPD) et au rôle des auditeurs légaux pour la mise en œuvre de celui-ci dans les entreprises.

Le RGDP entrera en vigueur en France le 25 mai 2018. Il s’agit d’un règlement européen qui vise à renforcer la protection des données personnelles brassées par les entreprises.

Les auditeurs légaux sont attendus sur la cybercriminalité, ils le sont également sur la compliance RGDP. S’agissant du rôle du commissaire aux comptes, l’aspect le plus important à signaler est le « changement de paradigme » emporté par le RGPD. Pour l’heure, la protection des données relève d’un régime de déclaration auprès de la CNIL. Le nouveau règlement va largement amender ces obligations déclaratives au profit d’un principe de responsabilisation des entreprises. Autrement dit, les structures n’auront plus à déclarer les fichiers mais deviendront en contrepartie responsables elles-mêmes du traitement conforme des données devant l’autorité de contrôle. Davantage de confiance donc, mais également beaucoup plus de responsabilité…

Retrouvez l’intégralité de l’article d’Hugues Robert du Monde Du Chiffre du vendredi 23 mars dernier ici.

About the Author

louis Louis