Spécialisation : le plan du CSOEC pour exclure les libéraux

ECF > Articles > Spécialisation : le plan du CSOEC pour exclure les libéraux
specialisation-plan-csoec-exclure-liberaux

Spécialisation : le plan du CSOEC pour exclure les libéraux

Dans le dernier magazine SIC de février 2018, un des vice-présidents du Conseil Supérieur annonce la feuille de route sur « le dossier des spécialités » :

« Nous prévoyons sept à huit spécialités techniques et trois à quatre sectorielles ».

Ce qui est dit est déjà inquiétant :

  • la sélection sera faite par VAE ou par un cursus de formation diplômante/certifiante,
  • une « formation obligatoire minimum annuelle » sera mise en place.

Mais ce qui n’est pas dit l’est plus encore :

  • une liste d’experts spécialisés sera établie et un contrôle qualité « adapté » aux spécialistes sera mis en place,
  • la fin est annoncée pour l’expert-comptable libéral qui verra ses clients rejoindre un à un les cabinets structurés en multi-spécialistes,
  • les appels d’offres requérant une spécialité seront exclusivement réservés à certains cabinets,
  • nos cotisations serviront à financer la croissance de quelques-uns.

L’IFEC mène au CSO la même politique que celle conduite à la CNCC :

  • « formation obligatoire minimum annuelle » pour les experts-comptables vs. « formations homologuées » pour les CAC,
  • création de listes de spécialistes au CSOEC vs. département EIP à la CNCC,
  • cabinets référencés au CSOEC vs. liste des commissaires aux comptes d’universités à la CNCC.

Création de la F3P, menaces fortes sur nos mandats CAC dans les PME, spécialités…

Alors que nos cabinets sont fragilisés par l’inflation législative et doivent relever les défis d’une mutation numérique, notre activité libérale est attaquée de toutes parts ! L’unité de la profession n’y survivra pas ! Nous avons besoin de vous pour nous opposer à ce plan du CSOEC dès maintenant !

Oui à des spécialités qui peuvent faire grandir nos cabinets libéraux et apporter de la valeur ajoutée à nos clients,

Non à l’encadrement centralisé et la surréglementation des spécialités qui ne profiteront qu’à un tout petit nombre !

Pour soutenir notre action et demander un véritable débat, cliquez ici !

 

Rappel : résultats de l’enquête ECF 2017 sur la spécialisation

 

About the Author

louis Louis