Conseiller le dirigeant : les erreurs à ne pas commettre !

ECF > Articles > Conseiller le dirigeant : les erreurs à ne pas commettre !
conseiller-le-dirigeant-les-erreurs-a-ne-pas-commettre

Conseiller le dirigeant : les erreurs à ne pas commettre !

NOS MISSIONS EN QUESTIONS ?

Atelier animé par Dominique Morel à Bordeaux le 26/06

« Question ? Qu’est-ce qu’une question ? » (Jacques Prévert)

Depuis des décennies, des bouleversements relatifs à l’exercice de notre profession nous sont annoncés.

Ces bouleversements ont-ils vraiment eu lieu ? Vont-ils avoir lieu ?

Comment prenons-nous en compte, dans notre relation avec nos clients, la façon dont nous répondons à leurs questions et en suscitant des problématiques qu’ils n’énoncent pas facilement ou qu’ils n’arrivent pas à formuler ?

L’évolution fulgurante des technologies, l’émergence de l’Intelligence Artificielle, l’entrée des robots et objets connectés dans notre quotidien, le développement du « e Learning » et des machines apprenantes ont déjà un impact sur la manière dont nous exerçons notre métier et dont nous considérons nos missions et la manière dont nous les traitons.

A partir d’un questionnement (inspiré des « Clés du futur de Jean Staune ») autour de notre environnement professionnel et celui de nos clients et d’une attention sur la nature et précision des réponses que nous y apportons, nous aborderons trois thèmes:

  • L’impact sur l’organisation de nos cabinets de l’affirmation : « tout ce qui sera automatisable sera automatisé ! »
  • Un échange sur ce qu’est une stratégie et la manière dont nous devons considérer la nôtre et accompagner avec notre expertise nos clients dans la leur.
  • Enfin, une prise de conscience sur le statut de l’erreur (pour nous même, nos collaborateurs, nos clients) et par quel questionnement adapté y apportons-nous une solution. En d’autres termes l’art du questionnement au service du traitement de l’erreur.

Nous avons les réponses aux questions que nous nous posons ! Encore faut-il se poser les bonnes et les formuler convenablement… et souvent aller un peu plus loin dans la découverte d’une ouverture suscitée par le doute d’une réponse incomplète, insatisfaisante, ou encore inquiétante.
Enfin, doit-on toujours répondre à une question par une question ? Pourquoi pas ?

Inscrivez-vous en ligne et sélectionnez les ateliers auxquels vous souhaitez participer à la fin du processus.

Pour télécharger la plaquette et consulter l’intégralité du programme, merci de cliquer ici.

 

About the Author

louis Louis