Elections CNCC : les bigs 4 au pouvoir – le front des indépendants s’organise

ECF > Articles > Elections CNCC : les bigs 4 au pouvoir – le front des indépendants s’organise
elections-cncc-les-bigs-4-au-pouvoir-le-front-des-independants-sorganise

Elections CNCC : les bigs 4 au pouvoir – le front des indépendants s’organise

Aujourd’hui se déroulait le premier conseil de la mandature à la Compagnie Nationale des Commissaires aux Comptes au cours duquel étaient désignés les membres du nouveau bureau. Avançant masqués depuis plusieurs années, les bigs viennent de sortir du bois et de mettre la main sur la gouvernance de la Compagnie.

Objectif n°1 : le monopole de l’audit

Depuis ce matin, les choses sont claires ! Les grands réseaux internationaux assument enfin leur volonté hégémonique sur l’audit français. Après avoir passé plusieurs années dans l’ombre de l’IFEC et après avoir exercé un lobbying efficace sur les dernières règlementations européennes, les bigs viennent d’élire 7 de leurs associés sur les 12 membres que compose le bureau de l’institution. Ils ont immédiatement confié la présidence de la Compagnie à un des leurs : Jean Bouquot (EY).

Autant dire que leurs propres intérêts seront défendus avec davantage de poids et de moyens ! ECF ne se fait aucune illusion sur l’intention de ces nouveaux élus qui se résumera à accélérer la concentration du marché de l’audit à leur profit et au détriment d’une diversité d’acteurs.

Les libéraux en danger !

Face à cette offensive économique, les cabinets indépendants sont clairement menacés et l’unité de la profession est remise en cause. Comment représenter l’ensemble des professionnels quand la totalité de la gouvernance est privatisée par les 4 plus grands cabinets ? Comment assurer un avenir à l’ensemble des CAC quand la stratégie de ces grands groupes est d’écraser toute concurrence ?

Pour lutter contre ce processus malsain de vampirisation, ECF a déjà réuni ses troupes. Jean-Luc FLABEAU, tête de liste du syndicat, s’est présenté à la présidence de la CNCC. Malgré un score insuffisant, il est parvenu à recueillir quelques voix des élus IFEC qui ont décidé de s’opposer à l’OPA des bigs sur la profession. Prochainement sera créé un groupement de moyens entre les Compagnies régionales ECF et toutes celles qui souhaiteraient défendre les commissaires aux comptes libéraux. Les indépendants doivent se rassembler et former un groupe intersyndical puissant afin de défendre une certaine idée de l’audit.

About the Author

louis Louis