Etude sur le développement international des professions libérales françaises

ECF > Articles > Etude sur le développement international des professions libérales françaises
etude-sur-le-developpement-international-des-professions-liberales-francaises

Etude sur le développement international des professions libérales françaises

Commandée par la Direction générale des entreprises (DGE)du Ministère de l’économie, de l’industrie et du numérique et réalisée en étroite association avec le Conseil supérieur de l’ordre des experts-comptables (CSOEC), l’étude sur le positionnement international des professions libérales françaises concernent les avocats, les architectes et les experts-comptables.

L’étude visait à compléter les connaissances sur un secteur d’activité dynamique, à mesurer la position de 3 professions libérales réglementées à l’international, et à proposer des évolutions relatives aux processus et démarches d’accompagnement des professions libérales françaises.

Les trois professions partagent les mêmes vecteurs de l’internationalisation :

  • la maîtrise en termes de langue(s),
  • la « maîtrise culturelle » issue d’une expérience personnelle et/ou de collaborateurs étrangers ou biculturels,
  • l’appartenance à des réseaux et des liens étroits avec des cabinets locaux.

Il en va de même pour les principaux obstacles communs à l’internationalisation :

  • la prise de risques financiers (avec un effet de taille notable à relever),
  • les pratiques protectionnistes refroidissant les ambitions initiales,
  • un soutien des réseaux de la France à l’étranger trop faible par rapport à celui dont bénéficient les concurrents étrangers.

Côté expertise comptable, le niveau des exportations a régulièrement augmenté de 2008 à 2013 avant de brutalement s’effondrer. En 2013, sont recensés 19 cabinets d’expertise comptable exportateurs pour un volume d’affaires de 5 019 k€. Les stratégies adoptées pour favoriser l’internationalisation sont pour l’essentiel : le développement de la partie expertise et conseil ; les fusions et acquisitions à l’international ; la création de nouvelles filiales ; l’intégration dans des réseaux mais aussi l’investissement dans des outils numériques.

ECF vous propose de télécharger :

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter le site de la DGE :http://www.entreprises.gouv.fr/secteurs-professionnels/professions-liberales

About the Author

ecf