Augmentation des cyberattaques

ECF > Articles > Augmentation des cyberattaques
6006

Augmentation des cyberattaques

Depuis plusieurs jours, ECF enregistre un nombre anormalement élevé de signalements de cyber-attaques sur les cabinets. Le virus est envoyé par un fichier en pièce jointe et une fois ouvert, il atteint tous vos documents pour les coder. Connue sous le nom de « cryptolocker », cette attaque verrouille vos données et les « hackers » demandent ensuite une rançon pour les débloquer. ECF a saisi Jean-Yves Latournerie, Préfet chargé de la lutte contre les cybermenaces et la sous-direction de lutte contre la cybercriminalité de la police judiciaire.

 

En cas de cyberattaque

Vous trouverez la description de l’attaque virale actuelle sur le site de l’agence nationale de sécurité des systèmes d’information.

Si vous êtes victime d’une cyberattaque (infection par un virus à la suite de l’ouverture d’un e-mail) :

  • Déconnectez-vous d’internet
  • Faites un balayage de votre ordinateur au moyen de votre logiciel antivirus pour vérifier s’il est infecté et éliminez le virus
  • Procédez à une restauration complète de votre ordinateur si besoin
  • Faites appel à un expert si vous croyez que le fonctionnement de votre ordinateur est toujours compromis
  • Modifiez tous vos mots de passe
  • Procédez ensuite au dépôt de plainte au commissariat ou à la gendarmerie. Ils vous redirigeront vers les services spécifiques de lutte contre la cybercriminalité
  • Signalez votre problème sur la plateforme en ligne PHAROS ou la plateforme téléphonique Info Escroqueries (0811 02 02 17 – prix d’un appel local).
  • Conservez des images de ce que vous voyez en utilisant la fonction « Imprimer écran ». Ces captures d’écran pourraient éventuellement aider l’enquête
  • Listez tous les préjudices subis
  • Munissez-vous de tous les éléments qui vous semblent pertinents : traces informatiques qui vous font penser à une attaque, fichier encrypté suite au virus, etc
  • Une enquête sera menée à la suite de votre dépôt de plainte.

 

Protéger votre système

  • Il est essentiel d’utiliser un mot de passe constitué d’au minimum 12 caractères et contenant des minuscules, majuscules, chiffres et caractères spéciaux. Il est impératif de ne pas utiliser le même mot de passe pour des accès différents.
  • Un logiciel antivirus régulièrement mis à jour protège votre ordinateur contre les virus et les logiciels indésirables.
  • Une barrière de protection dite “fire wall” permet de filtrer les données échangées entre votre ordinateur et le réseau. Elle peut être réglée de manière à bloquer ou autoriser certaines connexions et ainsi empêcher les piratages (intrusions) dans votre ordinateur personnel ou sur un réseau informatique.
  • Une mise à jour régulière de tous vos logiciels avec les derniers correctifs de sécurité. Vous pouvez configurer votre ordinateur pour que le système d’exploitation procède automatiquement et régulièrement à ces mises à jour.
  • Prudence en ce qui concerne vos e-mails, particulièrement lorsque vous ne connaissez pas l’expéditeur. Un simple clic sur une image ou un lien suffit pour installer à votre insu un logiciel ou code malveillant (cheval de Troie) sur votre ordinateur. La pièce jointe piégée peut être : une page html, une image JPG, un GIF, un document Word ou Open office, un PDF, etc. Pour se protéger de ce type d’attaque, la règle est simple : ne jamais ouvrir une pièce jointe ou suivre un lien dont l’expéditeur est soit inconnu, soit d’une confiance relative.

 

Pour consulter les 4 brochures du ministère de l’Intérieur, cliquez ici.

About the Author

ecf