Un « petit nouveau » dans le paysage de la profession : la F3P

ECF > Articles > Un « petit nouveau » dans le paysage de la profession : la F3P
petit-nouveau-paysage-de-profession-f3p

Un « petit nouveau » dans le paysage de la profession : la F3P

Ce début d’année est marqué par l’annonce de la création d’une nouvelle organisation : la Fédération Française des Firmes Pluridisciplinaires

Elle est constituée de 7 membres : KPMG – DELOITTE – PWC – EY – MAZARS – GRANT THORTON – BDO

Mais souhaite rester un « club fermé » : les membres de la F3P doivent être présents dans plus de 50 pays et développer en France une activité intégrée et pluridisciplinaire employant plus de 1 000 personnes !

LES AMBITIONS ANNONCÉES DE LA F3P :

Mieux accompagner les acteurs de l’économie française de toutes tailles et contribuer à la compétitivité du tissu économique français.

Etre un acteur au service de l’intérêt public et de la modernisation de l’exercice pluridisciplinaire des professions.

Contribuer aux évolutions réglementaires des quatre métiers de l’expertise comptable, du commissariat aux comptes, du juridique et du conseil.

TROP, C’EST TROP ! GARDONS UNE PROFESSION UNIE !

Les grands réseaux ont déjà largement investi nos institutions, CNCC et CSO.

Mais cela ne leur suffit pas : avec la F3P, les 7 plus grands réseaux manifestent leur volonté d’agir pour l’unique intérêt de leurs firmes.

Les grands réseaux n’ont pas seuls le monopole de la pluridisciplinarité et les 20 000 experts-comptables contribuent quotidiennement à la croissance de notre pays et au développement de ses entreprises.

ECF s’inquiète de cette volonté de clivage au sein de la profession et demande aux deux présidents du CSO et de la CNCC, nos deux seules institutions représentatives, de réagir pour garantir l’unité de la profession et défendre tous les modes d’exercice de nos cabinets, quelle que soit leur taille.

Découvrez la communication ECF ici.

About the Author

louis Louis