ECF au Conseil Supérieur : 8 ans d’actions !

ECF > Articles > ECF au Conseil Supérieur : 8 ans d’actions !
8240

ECF au Conseil Supérieur : 8 ans d’actions !

ECF vient de perdre la gouvernance du Conseil supérieur de deux voix (321 à 323 voix). Nous remercions l’ensemble des consœurs et des confrères qui avaient pourtant choisi, en décembre dernier lors des élections dans les conseils régionaux, de placer notre syndicat en tête d’une courte majorité pour le Conseil supérieur, reconnaissant ainsi le travail réalisé par la majorité ECF depuis 2008.

Faire plus, sans augmentation !

Les deux dernières mandatures ont permis à ECF de diminuer les cotisations versées au Conseil supérieur de l’Ordre. Pourtant, les actions en faveur des cabinets n’ont jamais été aussi nombreuses.

  • L’expert-comptable, tiers de confiance : téléprocédures EDI, mandat fiscal unique, développement des missions d’attestation, intervention dans les comités d’entreprise…
  • De nouvelles missions et le développement du « full service » : outils pratiques disponibles sur conseil-sup-services.com, loi Macron, interprofessionnalité, secteur public …
  • Accompagnement des cabinets dans la transition numérique : Expertpass, développement de JeDeclare.com, congrès 2015, plan d’action « cap sur le numérique », Conseil Sup NETWORK …

La gestion saine et rigoureuse de l’institution par la majorité ECF a permis de geler les cotisations tout en restituant les excédents aux consœurs et aux confrères.

Minorité ne signifie pas inaction

Au cours de cette mandature, ECF sera donc minoritaire au CSO. Face à la défiance de l’administration française et européenne, face à l’hégémonie des grands groupes anglo-saxons et aux évolutions technologiques et concurrentielles, la voix des professionnels libéraux doit être, plus que jamais, portée et entendue. Nos élus continueront bien évidemment à œuvrer au sein de l’institution pour défendre les cabinets indépendants et l’exercice libéral.

Experts-comptables et Commissaires aux comptes de France poursuivra son engagement et souhaite à la nouvelle majorité IFEC de réussir à relever les nombreux défis qui attendent la profession : réforme territoriale des CRO, transition numérique, complexification administrative, menaces sur la prérogative d’exercice…

About the Author

louis Louis