Simplifions le quotidien des cabinets !

ECF > Articles > Simplifions le quotidien des cabinets !
simplifions-le-quotidien-des-cabinets

Simplifions le quotidien des cabinets !

Lutter contre les complexités administratives et l’inflation normative est une priorité. Nous sommes menacés par une administration asphyxiante. RSI, FEC, DECLoyer, et d’autres dispositifs empoisonnent le quotidien de nos cabinets et nous empêchent de nous consacrer à nos vraies missions de conseil et d’accompagnement. Des contraintes toujours plus nombreuses et difficilement facturables grèvent la rentabilité de nos cabinets et épuisent nos équipes.

Notre engagement sans faille au service de l’intérêt général mérite davantage de respect et de contreparties des pouvoirs publics. Opposés à la fonctionnarisation de notre profession, notre objectif est de construire une relation nouvelle avec notre tutelle, basée sur une confiance réciproque.

Les candidats ECF-Union des Libéraux ont donc élaboré plusieurs propositions pour simplifier le travail quotidien des cabinets :

  • Décharger les cabinets des dysfonctionnements et des lourdeurs administratives grâce à la désignation d’un médiateur au sein de chaque Conseil régional de l’Ordre en charge des problèmes rencontrés avec les organismes publics (DGFiP, URSSAF, RSI, etc.) : véritable assurance sérénité, cela permettra aux professionnels de se concentrer sur l’accompagnement de leurs clients et les aidera à résoudre certaines difficultés pratiques.
  • Créer un groupe de travail professionnels/administrations afin d’identifier et prévenir les dysfonctionnements en temps réel et apporter des solutions (exemple : anticiper les problèmes liés à la réforme sur la retenue à la source).
  • Accorder des avantages significatifs aux entreprises qui font appel aux professionnels tiers de confiance (à l’instar d’autres pays d’Europe) : assouplissement des délais, remboursement accéléré des taxes…
  • Cesser d’assurer la promotion par les institutions (revues, formations, manifestations…) de certaines mesures gouvernementales dommageables pour l’économie et nos cabinets.
  • Créer un observatoire de la simplification afin de mesurer les avancées en la matière et évaluer le coût des nouvelles contraintes. Sources de propositions et acteurs de la simplification, nos institutions doivent devenir incontournables et communiquer auprès du grand public.
  •  Généraliser l’EDI comme relation prioritaire avec l’administration.
  • Aider les cabinets à intégrer les nouvelles normes professionnelles : outils d’aide en ligne à l’application des normes, à la rédaction des lettres de mission…
  • Élaborer un guide pratique des services non audit pour que tous les cabinets aient accès à ces missions.

Suivez l’actualité des élections professionnelles sur notre blog de campagne

 

telechargement_programme

About the Author

louis Louis